La Corée du Nord dit qu’elle n’a rien gagné des États-Unis, mais la « trahison »

La mission de la Corée du Nord à l’ONU affirme que le pays n’a gagné « rien d’autre qu’un sentiment de trahison » depuis que son dirigeant Kim Jong Un et le président américain Donald Trump se sont engagés à établir une nouvelle relation.

La mission a déclaré dans un résumé de son évaluation des relations entre la Corée du Nord et les États-Unis vendredi que « la situation actuellement déséquilibrée ne peut plus être autorisée. »

Elle a affirmé que, puisque les États-Unis n’ont pas pris de mesures réciproques pour suspendre « un certain nombre d’actions », il n’y a aucune raison de faire preuve de plus de retenue et « il est tout à fait naturel pour nous de renforcer nos capacités ».

Kim Jong Un a demandé aux États-Unis de prendre de nouvelles mesures acceptables pour sauver les négociations nucléaires d’ici la fin de l’année. Pyongyang a intensifié ses pressions sur Washington pour qu’il fasse de plus grandes concessions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*
*